Botanique par l'image - Reconnaître les plantes d'île de France, c'est facile avec des photos détaillées et légendées :)

notesdeterrain.over-blog.com

Renouée poivre d'eau

Après la renouée persicaire rencontrée dans un fossé humide de Bretagne et la renouée faux liseron rencontrée dans un champ sec du Val d'Oise, voici la renouée poivre d'eau rencontrée dans un sous-bois très humide du Val d'Oise.

Pourquoi ce nom de poivre ? Croquez une feuille et votre bouche vous répondra : ça a un goût de poivre ! 

Renouée poivre d'eau

C'est la 3ème renouée de ce blog ! Il serait temps de faire un petit tableau comparatif des renouées qui se ressemblent, non ?

Renouée à feuilles en fer de flèche
  Feuilles Tige Tépales
Renouée de buissons (Fallopia dumetorum) en fer de flèche grimpante, arrondie avec crêtes aplaties
Renouée faux liseron (Fallopia convolvulus) en fer de flèche grimpante, anguleuse sans crêtes
Renouée à feuilles non en fer de flèche
  Ochréa (*) Pétioles des feuilles Fleurs
Renouée des oiseaux (Polygonum aviculare) divisée pétioles très courts ou inexistants solitaires ou groupées par 2 à 4 à l'aisselle des feuilles
Renouée poivre d'eau (Persicaria hydropiper) non divisée à cils longs bord du pétiole presque sans poils en épis arqués grêles, interrompus
Renouée douce (Persicaria mitis) non divisée à cils longs bord du pétiole poilu en épis pendants grêles, interrompus
Renouée à feuilles de patience (Persicaria lapathifolia) non divisée, glabre, sans cils ou à cils très courts bord du pétiole poilu en épis compacts
Renouée persicaire (Persicaria maculosa) non divisée, poilue, à cils longs bord du pétiole poilu en épis dressés compacts

(*) L'ochréa est la gaine membraneuse qui entoure la base du pétiole de la feuille avec la tige (voir illustration plus bas).

A noter : Toutes les plantes de ce tableau étaient auparavant regroupées sous le genre Polygonum. A présent, ce genre a été éclaté en Polygonum, Fallopia, Bistorta, Persicaria et Fagopyrum (le sarrasin ou blé noir cultivé).

Les caractéristiques de la renouée poivre d'eau en image :

Ochréa de la renouée hydropiper : glabre et à longs poils
Ochréa de la renouée hydropiper : glabre et à longs poils

Ochréa de la renouée hydropiper : glabre et à longs poils

Epis grêles de la renouée poivre d'eau
Epis grêles de la renouée poivre d'eau

Epis grêles de la renouée poivre d'eau

Feuilles et fleurs de la renouée poivre d'eau
Feuilles et fleurs de la renouée poivre d'eau
Feuilles et fleurs de la renouée poivre d'eau

Feuilles et fleurs de la renouée poivre d'eau

Le passager clandestin vous dit quelque chose ? Laissez un commentaire !  ;)

La renouée hydropiper apprécie les sous-bois très humides, voire dans les cuvettes semi-inondées. C'est une espèce qui apprécie plutôt l'ombre et peuvent couvrir le sol sur de grandes étendues.

Autres caractéristiques de Persicaria hydropiper

Dimension20 à 80 cm de hauteur
Floraisonde juillet à octobre
Lieubois et fossés humides
Biologieannuelle
Fréquencecommun
Autres espèces
  • P. maculosa (commun)
  • P. lapathifolia (commun)
  • P. amphibia (commun)
  • P. mitis (assez commun)
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Une punaise verte ?
Répondre
V
Oui, c'est bien une punaise verte bébé !
Bravo ;)