Botanique par l'image - Reconnaître les plantes d'île de France, c'est facile avec des photos détaillées et légendées :)

notesdeterrain.over-blog.com

Grande prêle

Les prêles sont des végétaux au port très particulier et très différent des plantes qu'on a l'habitude de voir dans une forêt ou dans une prairie. On les reconnaît sans se tromper : ce sont des "bâtons" verts avec parfois des petites branches qui rayonnent à partir d'un même point de la tige. Les prêles (Equisetum) appartiennent au groupe des ptéridophytes au même titre que les fougères.

Les ptéridophytes peuvent être décrites comme des végétaux vasculaires (= avec des vaisseaux conducteurs), sans fleurs ni graines. Le cycle de vie des ptéridophytes fonctionne en deux étapes : une étape sexuée (tiges fertiles) et autre asexuée (tiges stériles).

Grande prêle

 

Il existe seulement 10 espèces de prêles en Europe, dont 9 en France. La prêle que j'ai rencontrée au cours de ma promenade est Equisetum telmateia ou Grande prêle.

Les prêles s'identifient en regardant de près les gaines et la base des rameaux. J'ai identifié cette prêle à l'aide de l'ouvrage "Les fougères et plantes alliées de France et d'Europe occidentale" de Rémy Prelli, édition Belin, 2001.

Les caractéristiques des tiges stériles de la Grande prêle :

  • rameaux nombreux en verticilles réguliers,
  • tige de couleur blanc ivoire,
  • gaine vert pâle à nombreuses dents effilées et brunes,
  • pas de tiges fertiles présentes simultanément avec les tiges stériles.
Grande prêle (tiges stériles) au mois de juin
Grande prêle (tiges stériles) au mois de juin
Grande prêle (tiges stériles) au mois de juin

Grande prêle (tiges stériles) au mois de juin

Chez la Grande prêle, les tiges fertiles apparaissent seules au début du printemps. Elles ne sont pas chlorophylliennes et ne dépassent pas les 30 cm de haut. Elles n'ont pas de rameaux verticillés et sont terminées par un épi.

Les tiges fertiles sont remplacées, quelques semaines plus tard, par les grandes tiges (parfois plus d'un mètre) stériles telles qu'illustrées ci-dessus. Cela explique pourquoi je n'ai pas trouvé de tiges fertiles en mai ! Il me faut maintenant attendre le printemps prochain pour une photo...

Autres caractéristiques de Equisetum temateia

Dimension50 cm à 1m50 pour les tiges stériles / 20 à 30 cm de hauteur pour les tiges fertiles
Floraisonde mars à avril
Lieubois, ruisseaux, fossés
Biologievivace
Fréquencecommun
Autres espèces

E. arvense (très commun)

E. palustre (très commun)

E. fluviatile (commun)

E. silvaticum (très rare)

E. hiemale (très rare)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article