Botanique par l'image - Reconnaître les plantes d'île de France, c'est facile avec des photos détaillées et légendées :)

notesdeterrain.over-blog.com

Pâquerette

La Pâquerette est une fleur tellement courante que nous ne la voyons même plus sur nos pelouses.... Elle en est même souvent chassée par les amateurs de gazons verts uniformes !

Pâquerette

 

Elle fait pourtant tout pour se démarquer : elle appartient au club très select des plantes qui peuvent fleurir toute l'année, elle est très voyante avec sa robe blanche éclatante sur le vert des herbes et elle est très jolie avec ses pétales blancs parfois délicatement teintés de rose....

Mais non, tout ça ne suffit pas, elle suscite l'indifférence. Encore pire, on la confond avec la marguerite ou autre matricaire !

Les enfants, eux, ne s'y trompent pas : est-ce que la pâquerette n'est pas la première fleur qui compose le bouquet qu'ils offrent à leur maman ?

Les scientifiques lui ont donné un fort joli nom Bellis perennis : Bellis pour "jolie, belle, délicate" et perennis pour "qui dure toute l'année" (perennis = per annus).

Elle fait partie des composées qui ont les caractéristiques suivantes :

  • fleurs centrales en tube,
  • feuilles non piquantes,
  • feuilles toutes à la base, en rosette,
  • capitule de deux couleurs différentes : les centrales, jaunes et les périphériques, blanches ou violettes.
Pâquerette au mois de mai
Pâquerette au mois de mai
Pâquerette au mois de mai
Pâquerette au mois de mai

Pâquerette au mois de mai

En région parisienne, les composées qui répondent aux critères ci-dessus sont :

  • la pâquerette,
  • les marguerites,
  • les matricaires,
  • les anthemis.

Aucune difficulté pour identifier les pâquerettes : si la plante répond aux critères et que sa fleur rase le sol (hauteur maximum de 15 cm), c'est bien elle, la pâquerette.

Autres caractéristiques de Bellis perennis

Dimension5 à 15 cm de hauteur
Floraisontoute l'année
Lieuprairies, pelouses
Biologievivace
Fréquencetrès commun
Autres espèces

-

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article