Botanique par l'image - Reconnaître les plantes d'île de France, c'est facile avec des photos détaillées et légendées :)

notesdeterrain.over-blog.com

Véronique de Perse

Les véroniques sont des plantes basses à toutes petites fleurs très jolies à dominante bleue allant de la nuance la plus pâle à la nuance la plus intense. Il existe aussi quelques espèces rosées ou blanches. Elles sont facilement reconnaissables avec leurs fleurs à 4 pétales dont un est nettement plus petit que les autres.

La difficulté réside dans le nombre important d'espèces présentes en France (18 en Ile-de-France)... Mais quand on aime, comme moi, s'adresser aux plantes par leur prénom, il faut se mettre au travail !

Cela dit, la tâche sera moins ardue que pour les composées à fleurs jaunes ou les ombellifères... ;-)

Véronique de Perse

 

Première étape du travail

j'établis un tableau des espèces qui peuvent facilement présenter une confusion entre elles.

Caractéristique 1

Caractéristique 2

Espèces se ressemblant

A- Fleur semblant solitaire à l'aisselle de la feuille (= une feuille, un pédoncule, une fleur)

 

A1- Feuille ronde à ovale, large et dentée

V. agrestis

V. arvensis

V. persica

V. polita

V. praecox

V. acinifolia

A2- Feuille palmée à 3-7 lobes

V. hederifolia

A3- Feuille à divisions marquées (feuilles du milieu de la tige)

V. triphyllos

V. verna

B- Groupe de fleurs épanouies à l'aisselle de la feuille (= une feuille, un pédoncule, un ensemble de fleurs en grappe ou en épi)

B1- Feuille ovale large dentée

V. chamaedrys (pauciflore)

V. montana (pauciflore)

V. officinalis (pauciflore)

V. beccabunga (multiflore)

V. serpyllifolia

B2- Feuille allongée

V. spicata

V. anagallis-aquatica (multiflore)

V. scutellata (pauciflore)

B3- Feuille allongée profondément dentée

V. teucrium

 

Deuxième étape du travail

j'établis un tableau comparatif entre les véroniques qui se ressemblent. Dans cet article, je traiterai du groupe A1. Ce tableau va me permettre de distinguer les caractéristiques majeures qui permettent de différencier les espèces proches.

Espèce feuille tige fleur pédoncule floral fruit

V. agrestis

supérieures alternes, inférieures opposées; couverte de poils poiluecouchée; pleine et ronde blanchâtre ou bleu très pâle; solitaire; calice plus court que le pédoncule des fleurs passées fin pédoncule poilu, dépassant à peine la feuille axillante arrondi; poilu; glanduleux ou non; à lobes non écartés; style plus court que l'échancrure du fruit ou dépassant à peine
V. polita supérieures alternes, inférieures opposées; couverte de poils poilue; pleine; couchée bleu intense avec souvent un liseré rouge à la gorge; solitaire fin pédoncule poilu, dépassant à peine la feuille axillante globuleux et recouvert de poils glanduleux mêlés de poils simples plus courts; style dépassant nettement l'échancrure du fruit
V. arvensis supérieures alternes, inférieures opposées; supérieures sessiles; bractées de la grappe différentes des feuilles axillaires poilue; relativement dressée bleue; en grappe terminale; calice plus long que le pédoncule des fleurs passées pédoncule très court aplati; cilié; plus court que le calice; style court ne dépassant pas ou à peine l'échancrure du fruit

V. persica

supérieures alternes, inférieures opposées; couverte de poils poilue; rampante bleue; solitaire; calice plus court que le pédoncule des fleurs passées pédoncule dépassant largement la feuille axillante aplati; poilu; plus large que haut; à lobes écartés; style dépassant l'échancrure du fruit

V. acinifolia

supérieures alternes, inférieures opposées; feuille entière comme une feuille de thym ou légèrement dentée pubescente à glanduleuse; dressée et ascendante bleu vif; en grappe terminale lâche pédoncule poilu égalant la feuille profondément incisé au milieu, cilié, glanduleux; style ne dépassant pas l'échancrure

V. praecox

face inférieure des feuilles pourpres; supérieures alternes, inférieures opposées;  les moyennes et supérieures sessiles, les inférieures pétiolées; feuille irrégulièrement et profondément dentée dressée et ascendante bleu vif; en grappe terminale lâche pédoncule dépassant à peine la bractée alllongé; aplati; un peu cilié sur la ligne médiane

 

Troisième étape du travail

J'exploite les informations rassemblées dans les 2 tableaux précédents pour déterminer les véroniques que je trouverai au cours de mes ballades.

J'ai pris en photo une véronique à déterminer (photo 1) :

Véronique à identifier
Véronique à identifier

Véronique à identifier

La photo 2 indique que la véronique fait partie du groupe A. La photo 3 indique que la véronique fait partie du groupe A1.

Véronique de Perse

La photo 3 indique que la véronique fait partie du groupe A1.

Véronique de Perse

La photo 4 indique que la véronique peut être soit V. agrensis, V. polita, V. arvensis ou V. persica.

Véronique de Perse

La photo 5 indique que la véronique ne peut être que V. persica. Elle élimine V. agrensis, V. polita et V. arvensis qui ont des pédoncules courts ou qui ne dépassent pas ou à peine la feuille axillante.

Fruit de la Véronique de Perse

Fruit de la Véronique de Perse

La photo 6 renforce la détermination en montrant que le fruit est conforme aux attentes d'une véronique de Perse.

Véronique de Perse
Véronique de Perse
Véronique de Perse

Véronique de Perse

Autres caractéristiques de Veronica persica

Dimension 10 à 30 cm de hauteur
Floraison toute l'année
Lieu prairies, pelouses
Biologie annuelle
Fréquence très commun
Autres espèces (*)

V. agrestis (très commun)

V. chamaedrys (très commun)

V. hederifolia (très commun)

V. arvensis (trés commun)

V. officinalis (commun)

V. beccabunga (commun)

V. anagallis-aquatica (commun)

V. teucrium (assez commun)

V. serpyllifolia (assez commun)

V. scutellata (assez commun)

V. praecox (assez commun)

V. montana (assez commun)

V. spicata (assez rare)

V. verna (assez rare)

V. triphyllos (rare)

V. acinifolia (rare)

V. polita (rare)

 

(*) La fréquence des espèces a été mise à jour selon le site tele-botanica.org pour la région Ile-de-France (en partant sur la base des fréquences données par la flore de Bonnier).

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article