Botanique par l'image - Reconnaître les plantes d'île de France, c'est facile avec des photos détaillées et légendées :)

notesdeterrain.over-blog.com

Gaillet gratteron

Si vous avez un caniche aux poils tout bouclés et qu'il aime courir comme un fou dans les herbes hautes printanières des prairies, vous connaissez certainement la passionnante activité qui consiste à passer de longues minutes (voire des heures quand le dit-caniche ne se laisse pas faire...) à retirer patiemment une à une ces petites boules amoureusement agrippées à ses poils tout bouclés...

Ces petites boules sont les fruits du gaillet gratteron (Galium aparine). Cette plante a développé la stratégie de s’agripper aux poils des animaux, grâce aux nombreux poils recourbés de ses fruits, pour être disséminée aux quatre coins du territoire. Et ça marche! ;-)

Gaillet gratteron

Il existe de nombreux gaillets en région parisienne (10). Un tableau de comparaison semble nécessaire...

 

  Couleur des fleurs Feuilles Tige Fleurs Fruits
Cruciata laevipes (*) jaune feuilles larges par 4   inflorescence axillaire  
Galium verum jaune feuilles fines par 6 à 12   inflorescence terminale  
G. palustre blanc extrémité sans pointe; feuilles par 4 à 5      
G. aparine blanc extrémité avec pointe tige à aiguillons sur les angles; plante accrochante ovaire à poils crochus fruits couverts de poils crochus à pédoncules longs
G. tricornutum blanc extrémité avec pointe tige à aiguillons sur les angles; plante accrochante ovaire sans poils crochus gros fruits verruqueux à pédoncules courts nettement recourbés
G. parisiense blanc extrémité avec pointe tige à aiguillons sur les angles; plante non accrochante inflorescence terminale fruits très petits (< 2 mm)
G. uliginosum blanc extrémité avec pointe; tige à aiguillons sur les angles; plante accrochante (au moins en haut) inflorescence terminale fruits très petits (< 2 mm)
G. odoratum blanc extrémité avec pointe; feuilles de 2 à 4 cm de longueur, groupées par 6 à 8 tige sans aiguillons sur les angles, tige non ramifiée inflorescence terminale lâche  
G. mollugo blanc extrémité avec pointe; feuilles courtes de 11 à 15 mm de longueur, groupées par 6 à 8 tige sans aiguillons sur les angles pétales terminés par une petite pointe  
G. pumilum blanc extrémité avec pointe; feuilles courtes de 11 à 15 mm de longueur, groupées par 6 à 8 tige sans aiguillons sur les angles pétales non terminés par une petite pointe  
G. saxatile blanc extrémité avec pointe; feuilles courtes de 4 à 6 mm de longueur, groupées par 4 à 6 tige sans aiguillons sur les angles    

 

(*) Cruciata laevipes était autrefois classé parmi les Galium, d'où sa présence ici.

Gaillet gratteron au mois de mai
Gaillet gratteron au mois de mai
Gaillet gratteron au mois de mai
Gaillet gratteron au mois de mai
Gaillet gratteron au mois de mai
Gaillet gratteron au mois de mai
Gaillet gratteron au mois de mai

Gaillet gratteron au mois de mai

Du temps de la flore de Bonnier, le gaillet croisette (alors Galium cruciata) faisait partie de l'espèce Galium. C'est pourquoi le tableau ci-dessous présente des plantes du genre Galium (famille des Rubiacées).

Autres caractéristiques de Galium aparine

Dimension 40 cm à 1 m 40 de hauteur
Floraison de mai à août
Lieu bois, cultures, bordures de champs
Biologie annuelle
Fréquence très commun
Autres espèces

Galium verum (très commun)

Galium mollugo (très commun)

Cruciata laevipes (très commun)

Galium pumilum (commun)

Galium tricornutum (commun)

Galium palustre (commun)

Galium odoratum (assez commun)

Galium parisiense (assez commun)

Galium uliginosum (assez commun)

Galium saxatile (très rare)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article