Botanique par l'image - Reconnaître les plantes d'île de France, c'est facile avec des photos détaillées et légendées :)

notesdeterrain.over-blog.com

Bryone dioique

Rétrospective de l'article : 

  • mai 2020 : ajout de photos des fleurs femelles - enfin !! smiley
  • juin 2014 : article d'origine (fleurs mâles)

***** Article d'origine de juin 2014 :

La Bryone dioïque (Bryonia dioica) fait partie de la célèbre famille des Cucurbitaceae dans laquelle on compte bon nombre de plantes cultivées pour leurs merveilleux fruits comme les courgettes, melons, citrouilles, cornichons, pastèques, concombres et autres courges. A ma connaissance, la Bryone dioïque est la seule représentante sauvage de cette famille en région parisienne.

Bryone dioique

 

La Bryone dioïque est facile à repérer :

  • plante grimpante avec des vrilles pour s'accrocher et s'élever vers la lumière,
  • petites fleurs blanchâtres veinées de vert,
  • fleurs d'un seul sexe (soit mâle, soit femelle) sur une plante.

Dans de nombreuses familles botaniques, on trouve, sur un même pied, à la fois les organes mâles (étamines) et les organes femelles (ovaires et stigmates). Ces organes sont portés :

  • soit au sein d'une même fleur - les fleurs sont alors dites hermaphrodites,
  • soit au sein de fleurs différentes (séparées):
    • fleurs mâles portant uniquement des étamines,
    • fleurs femelles portant uniquement un ovaire et des stigmates.

Dans le cas où les organes sexuels sont portés par des fleurs séparées, l'espèce est dite monoïque.

La Bryone dioïque présente un autre façon de faire les choses : elle a décidé de séparer les sexes (elle a des fleurs mâles et des fleurs femelles), mais elle a aussi choisi de mettre les fleurs mâles et femelles sur des pieds différents. On trouve donc :

  • des pieds portant uniquement des fleurs mâles,
  • des pieds portant uniquement des fleurs femelles.

Les espèces ayant adopté cette solution sont dites dioïques. C'est le cas de la Bryone dioïque, du kiwier, de l'Ortie dioïque, des saules...

Ici, sur les photos, il s'agit bien d'un pied mâle car on ne voit que des fleurs mâles :

  • présence d'étamines pleines de pollen,
  • pas d'ovaire sphérique sous le calice.

Aucune chance de trouver des fruits sur ce pied-là!

Bien sûr, rien de mieux qu'une photo de fleur femelle pour voir les différences. Dès que je rencontre Madame Bryone, je la publie !

Bryone dioïque illustrée
Bryone dioïque illustrée
Bryone dioïque illustrée
Bryone dioïque illustrée

Bryone dioïque illustrée

***** Ajout du 20 mai 2020 :

Les voici enfin, les fleurs femelles de la Bryone dioïque ! J'ai l'impression que les pieds mâles sont beaucoup plus abondants que les pieds femelles. J'ai trouvé 5 pieds sur une distance de 5 mètres : 4 étaient des pieds mâles, 1 était un pied femelle laugh.

Les fleurs mâles et femelles partagent des caractéristiques communes :

  • même taille environ (autour d'un centimètre),
  • 5 pétales blancs veinés de vert, à nombreux poils épais,
  • 5 sépales fins.

Comment faire la différence entre une fleur mâle et une fleur femelle ?

Facile ! Il suffit de regarder sous le calice et la corolle :

  • présence d'un renflement sphérique vert ? C'est une fleur femelle. Ce renflement est l'ovaire.
  • absence du renflement ? C'est une fleur mâle.
Fleurs femelles de Bryone dioïque
Fleurs femelles de Bryone dioïque
Fleurs femelles de Bryone dioïque

Fleurs femelles de Bryone dioïque

On peut aussi regarder à l'intérieur de la fleur :

  • présence de 5 étamines disposées en vague? C'est une fleur mâle.
  • présence de 3 stigmates proéminents en forme de pinceaux larges et poilus? C'est une fleur femelle. 
Stigmates en pinceaux larges de la fleur de Bryone dioïque

Stigmates en pinceaux larges de la fleur de Bryone dioïque

Le fruit est une petite baie rouge d'un peu moins de 1 centimètre. Quand le fruit est en formation, il ressemble beaucoup à un petit melon vert. Un air de famille! wink

Fruit de la Bryone dioïque en formation

Fruit de la Bryone dioïque en formation

Quelques caractéristiques de Bryonia dioica

Dimension aussi haut que le permet son support (1m80 pour le pied photographié)
Floraison de mai à juillet
Lieu lieux incultes, haies
Biologie vivace
Fréquence commun
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Fidèle Bryone au jardin qui attire abeilles et autres ! Bryonia en homéopathie soigne bien les coups de froid sec.<br /> Ici, c'est intéressant ????<br /> http://idavoll.e-monsite.com/pages/vie-quotidienne/les-maladies-et-les-traitements-a-l-age-viking.html
Répondre
V
Bonjour Claudine,<br /> Les granules homéopathiques sont fabriquées à partir de la racine de la bryone blanche (Bryonia alba). Il doit y avoir une différence de composition entre la Bryone dioïque et la Bryone blanche...