Botanique par l'image - Reconnaître les plantes d'île de France, c'est facile avec des photos détaillées et légendées :)

notesdeterrain.over-blog.com

Arum tacheté

L'arum ou gouet est une plante qu'on ne peut confondre avec aucune autre (dans la région) ! Une fois qu'on en a vu une, il est impossible de l'oublier tellement sa forme est "étrange" : une grande voile en cornet, étranglée à la base et enroulée autour d'un cigare...

Arum tacheté

 

Il existe deux espèces d'arum dans nos régions : l'arum tacheté (Arum maculatum) et l'arum d'italie (Arum italicum).

Un petit tableau pour capter leurs différences :

 A. maculatumA. italicum
feuillesvertes à petites taches noiresvertes à veines blanches
spadicevioletjaune

 

Arum ou gouet tacheté illustré à différentes périodes de l'année
Arum ou gouet tacheté illustré à différentes périodes de l'année

Arum ou gouet tacheté illustré à différentes périodes de l'année

La forme particulière de l'arum nécessite un peu de vocabulaire. L'arum possède :

  • un spathe: grande bractée foliacée en forme de cornet,
  • un spadice: fausse inflorescence en forme de cigare long et fin,
  • une "chambre de captivité" renformant la véritable inflorescence (fleurs mâles et fleurs femelles séparées).
Arum ou gouet tacheté illustré en fin avril

Arum ou gouet tacheté illustré en fin avril

Schéma d'une coupe longitudinale d'arum tacheté

Schéma d'une coupe longitudinale d'arum tacheté

L'arum a développé une relation très particulière avec les moucherons...

Etape 1 : attirer les moucherons

Au crépuscule, le spadice de l'arum va chauffer de plusieurs degrés et dégager une "délicieuse" odeur de putréfaction qui va attirer des petis moucherons par l'odeur alléchés... Les moucherons arrivent et se posent sur le spathe...

Etape 2 : garder les moucherons prisonniers

Les moucherons patinent sur la face interne toute lisse du spathe et glissent comme sur un toboggan pour se retrouver, de force, dans la chambre de captivité, là où se trouvent les fleurs femelles et mâles. Les moucherons ne peuvent plus ressortir à cause d'une couronne de poils dirigés vers le bas, (au niveau de l'étranglement). Tout moucheron qui voudrait tenter l'ascension est irrémédiablement refoulé et maintenu dans la chambre pour la nuit...

Etape 3 : utiliser les moucherons pour qu'ils pollinisent les fleurs femelles

Certains des moucherons piégés sont des "récidivistes" ou des fous qui aiment se faire avoir (!): ils ont déjà été piégés de la même façon mais apparemment, ils n'ont pas retenu la leçon... Ils sont donc couverts de pollen d'un autre arum. Tournant en rond pendant la nuit, ils vont féconder les fleurs femelles.

Etape 4 : utiliser les moucherons pour qu'ils transportent le pollen des fleurs mâles

Au petit matin, les fleurs mâles sont mures et libèrent leur pollen sur le dos des moucherons captifs.

Etape 5 : libérer les moucherons pour qu'ils aillent se faire pièger par un autre arum

Le pollen libéré, les fleurs mâles et la couronne de poils fanent, libérant le passage au niveau de l'étranglement et laissant s'enfuir les moucherons un peu groggy après une nuit blanche à tourner à plusieurs en rond dans une petite chambre. Les pauvres pensent certainement être libres mais ils se feront surement piéger le soir même par un autre arum...

A la fin de l'été, on voit apparaître les fruits de l'arum: un ensemble de baies rouge-orangé à l'extrémité du pédoncule qui portait le spathe.

Baies de l'arum ou du gouet tacheté à la fin du mois d'août

Baies de l'arum ou du gouet tacheté à la fin du mois d'août

Autres caractéristiques de Arum maculatum

Dimension20 à 50 cm de hauteur
Floraisond'avril à mai
Lieubois, buissons
Biologievivace
Fréquencecommun
Autres espècesA. italicum (rare)
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Bravo, j'apprécie vraiment beaucoup vos photos annotées et vos explications :-)) cela m'aide beaucoup pour l'identification et la reconnaissance des plantes en Wallonie!! Merci
Répondre
V
Bonjour Bernadette,<br /> Je ne connais pas la Wallonie, mais je suis contente que les articles de ce blog aident à la reconnaissance de la flore de la Belgique :D<br /> A bientôt