Botanique par l'image - Reconnaître les plantes d'île de France, c'est facile avec des photos détaillées et légendées :)

notesdeterrain.over-blog.com

Orchis bouc

Je republie cet article qui avait disparu de mon blog depuis le tragique crash d'octobre 2016... :O   Il retrouve toute sa place car, en ce mois de mars, les orchis boucs sont en pleine préparation de leur saison !  :)

 

***   ***   ***   ***   Première publication le 13 juin 2016   ***   ***   ***   ***   ***

Depuis le mois de mars, j'ai détecté puis surveillé de près plusieurs rosettes d'orchidée. Pendant près de 3 mois, je les ai regardées grandir avec patience... mais aussi avec impatience de pouvoir mettre un nom sur ces rosettes de larges et épaisses feuilles vertes...

Histoire illustrée...

Orchis bouc

Le 13 mars, je découvre ces rosettes d'orchidées dans une prairie ensoleillée à une envolée de chez moi. Dans la prairie, les plantes sont au repos et la végétation est rase ce qui permet de repérer facilement les rosettes...

Rosettes d'orchidée au mois de mars
Rosettes d'orchidée au mois de mars

Rosettes d'orchidée au mois de mars

Les rosettes ne bougent pas d'un poil jusqu'à la moitié du mois de mai. Enfin, l'orchidée commence à produire doucement sa hampe florale. Mais en ce 28 mai, encore difficile d'identifier l'orchidée, les petites fleurs étant encore en formation... j'ai quand même déjà une petite idée, ma foi...

Hampe florale de l'orchidée à la fin mai - avec fleurs en formation
Hampe florale de l'orchidée à la fin mai - avec fleurs en formation
Hampe florale de l'orchidée à la fin mai - avec fleurs en formation
Hampe florale de l'orchidée à la fin mai - avec fleurs en formation

Hampe florale de l'orchidée à la fin mai - avec fleurs en formation

Enfin, nous sommes le 10 juin et les fleurs se sont développées dans toute leur splendeur. Elles possèdent toutes une longue langue de serpent bifide et torsadée. Mes soupçons se confirment: il s'agit bien de l'orchis bouc (Himantoglossum hircinum), ainsi nommée à cause de son ordeur de bouc, à ce qu'il paraît. J'ai bien évidemment utilisé mon nez pour vérifier cette caractéristique, croyez-moi ou non, mon orchis bouc sentait bon ou du moins rien qui ne fasse penser particulièrement à un troupeau de chèvres...

Orchis bouc au court de la première semaine du mois de mai
Orchis bouc au court de la première semaine du mois de mai
Orchis bouc au court de la première semaine du mois de mai

Orchis bouc au court de la première semaine du mois de mai

Aucune difficulté pour identifier l'orchis bouc, avec ses fleurs portant une longue langue et un éperon court et plein de nectar pour les insectes, il ne peut s'agir que de l'orchis bouc.

Orchis bouc au court de la première semaine du mois de mai
Orchis bouc au court de la première semaine du mois de mai
Orchis bouc au court de la première semaine du mois de mai

Orchis bouc au court de la première semaine du mois de mai

Recommandation:

Beaucoup d'orchidées sont protégées sur le territoire national. Même si parfois elles sont abondantes, la cueillette est interdite.

Les orchidées ont des exigences écologiques très particulières. Il leur faut un champignon pour la germination de la graine et un insecte parfois spécifique pour la pollinisation. Cette fragilité doit amener chacun à respecter les orchidées en les admirant et en les laissant sur site.

Site à visiter : société française d'orchidophilie

Caractéristiques de Himantoglossum hircinum

Dimension40 à 80 cm de hauteur
Floraisonde juin à juillet
Lieuprés, coteaux
Biologievivace
Fréquencestatut protection
Autres espèces (*)

-

 

(*) les orchidées deviennent de plus en plus rares (la Bonnier ne fait plus référence), je me suis référée aux fiches du site www.orchisauvage.fr, donnant leur statut sur la liste rouge nationale.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Bonjour Vanette,

Belles photos, bien commentées, parfait pour partager l'amour de la Nature !
Pour l'odeur du bouc (...) je pense plutôt que les labelles des fleurs font penser aux poils que les boucs abordent sur leur robe.
Pour ma part, très tôt dans la saison, j'ai pensé que ces "rosettes" étaient des feuilles de Colchique et, bien sûr, ensuite j'ai vu cette hampe florale surgir !
Je viens de réaliser des photos d'un couple petites araignées "Misumena vatia" sur ces fleurs. Je vous joins l'adresse où il devrait-être possible de lire mon commentaire.
Bien cordialement,
Gégé

https://www.insecte.org/forum/viewtopic.php?f=42&t=230767#preview
Répondre
V
Bonjour Gégé,
Cette année encore, j'ai testé l'odeur du bouc (Orchis) de mon jardin : il y a bien une odeur, un parfum, mais de là à dire que ça sent le bouc, je ne suis toujours pas d'accord ! :)))
Merci pour cette petite tranche de vie de ces jolies petites araignées ! J'ai adoré :)
à bientôt
N
Bonjour,

Un grand grand merci pour toutes ces plantes si bien expliquées, c'est un cadeau très précieux que vous nous faites !
Répondre
V
Bonjour Nicolas,
Merci pour ce chaleureux message!
C'est un plaisir de partager les jolies plantes de nos régions avec tous ceux qui les apprécient ^_^