Botanique par l'image - Reconnaître les plantes d'île de France, c'est facile avec des photos détaillées et légendées :)

notesdeterrain.over-blog.com

A la recherche des rumex du quartier !

Je trouvais que ce blog manquait un peu de rumex ! đŸ€” Pourtant, ce ne sont pas les rumex qui manquent en Ile-de-France ! Ils sont partout : que ce soit dans les prés, les prairies, au bord de l'eau, dans les fossés, mais aussi dans les terrains vagues et les friches...

Un rayon de soleil ce matin ? Il ne m'en faut pas plus pour partir à la recherche des rumex du quartier qui doivent certainement, eux aussi, profiter de ce doux temps printanier pour déployer leurs jeunes feuilles ! 

J'entends une question : "C'est quoi, un rumex ?" Un coup d'œil à cette photo... et tout le monde fait : "Aaaah ok, je vois !"

A la recherche des rumex du quartier !

Voici les portraits des rumex du quartier :

Les rumex du quartier
Les rumex du quartierLes rumex du quartier
Les rumex du quartierLes rumex du quartier
Les rumex du quartierLes rumex du quartier

Les rumex du quartier

S'agit-il bien de rumex ? đŸ€š C'est vrai, ça ! Elles ont un petit air de ressemblance, mais bon...

Les rumex font partie de la famille des Polygonacées, la famille de la rhubarbe, de l'oseille, du sarrasin, des renouées et des fameux rumex (également appelés patiences). Les Polygonacées présentent une particularité qui permet de les reconnaître facilement : l'ochréa. C'est une membrane plus ou moins translucide qui entoure la base du pétiole des feuilles.

Rumex 1 et son ochréaRumex 1 et son ochréa

Rumex 1 et son ochréa

Rumex 2 et son ochréaRumex 2 et son ochréa

Rumex 2 et son ochréa

Rumex 3 et son ochréaRumex 3 et son ochréa

Rumex 3 et son ochréa

Rumex 4 et son ochréaRumex 4 et son ochréa

Rumex 4 et son ochréa

Rumex 5 et son ochréaRumex 5 et son ochréa

Rumex 5 et son ochréa

Rumex 6 et son ochréaRumex 6 et son ochréa

Rumex 6 et son ochréa

Rumex 7 et son ochréaRumex 7 et son ochréa

Rumex 7 et son ochréa

Maintenant que nous sommes sûrs d'avoir affaire à des rumex, sommes-nous capables de déterminer les espèces ?

Point de fleurs au mois de février ! đŸ˜Š Il faudra donc faire avec les feuilles comme seuls indices ! đŸ˜…

L'espèce la plus facile à identifier par ses feuilles est le rumex 7. Avec ses feuilles de faibles dimensions (5 à 10 cm) et ses 2 lobes pointus en "fer de flèche", il s'agit du Rumex acetosa ou Grande Oseille. Elle fleurit de mai à septembre et peut atteindre 1 mètre de hauteur.

Feuilles de Rumex acetosa
Feuilles de Rumex acetosa
Feuilles de Rumex acetosa

Feuilles de Rumex acetosa

La deuxième espèce facile à identifier est le rumex 1. Ses feuilles sont :

  • de forme globalement ovale - elles sont au maximum 2,2 fois plus longues que larges (pour la feuille en photo, le rapport longueur sur largeur est de 1,6),
  • cordées (en cœur) à la base.

Il s'agit du Rumex obtusifolius ou Patience sauvage. Elle fleurit de juin à septembre et peut atteindre 1 mètre de hauteur.

Feuilles de Rumex acetosa
Feuilles de Rumex acetosa
Feuilles de Rumex acetosa

Feuilles de Rumex acetosa

Au mois de février, les feuilles ont une taille modeste. Plus tard dans la saison, elles peuvent devenir énormes et dépasser les 50 cm de longueur ! 

Le rumex 5 présente les mêmes caractéristiques : forme des feuilles globalement ovale, feuilles de longueur de moins de 2.2 fois la largeur et base foliaire cordée. 

Même si le rumex 5 semblait être une autre espèce, il s'agit également du Rumex obtusifolius ou Patience sauvage.

Feuilles de Rumex obtusifolius
Feuilles de Rumex obtusifolius
Feuilles de Rumex obtusifolius

Feuilles de Rumex obtusifolius

On observe que la coloration rougeâtre que peuvent prendre les nervures ou parfois les tiges n'est pas un critère d'identification sûr. 

Le rumex 3 se distingue des 2 précédents par :

  • son limbe beaucoup plus long que large [les mesures faites sur le terrain donne un rapport moyen de la longueur sur la largeur de 3.8],
  • un limbe qui ne s'inscrit pas dans un plan du fait de ses bords ondulés.

Ce sont des caractéristiques qui correspondent à Rumex crispus ou Patience crépue (qui fait allusion aux bords ondulés de ses feuilles).

Feuilles de Rumex crispus
Feuilles de Rumex crispus
Feuilles de Rumex crispus
Feuilles de Rumex crispus

Feuilles de Rumex crispus

La Patience crépue est extrêmement commune dans les friches, les terrains vagues et les champs. Elle fleurit de juillet à septembre et peut atteindre 1 mètre de hauteur comme les 2 espèces vues au-dessus (R. acetosa et R. obtusiflolius).

Le rumex 2 présente les mêmes caractéristiques : ses feuilles sont longues et peu larges (les mesures sur le terrain donnent un rapport moyen de la longueur sur la largeur de 3,44) et les bords des feuilles sont ondulés. On pourrait penser qu'il s'agit de la Patience crépue (Rumex crispus) mais le limbe est globalement plat et il est légèrement épais au toucher (par rapport aux feuilles de Rumex crispus qui sont plus souples).

Feuilles de Rumex crispus ??

Feuilles de Rumex crispus ??

Mettons-le de côté pour étudier le rumex numéro 6 :

  • le rapport moyen longueur sur largeur des feuilles donne 2,95 : trop important pour être un Rumex obtusifolius, et pas assez important pour être un Rumex crispus,
  • le limbe des feuilles de ce rumex est globalement plat (s'inscrit dans un plan), bien que les bords soient un peu ondulés à la base des feuilles,
  • la feuille est légèrement épaisse.
Feuilles du rumex en cours d'identification
Feuilles du rumex en cours d'identification
Feuilles du rumex en cours d'identification

Feuilles du rumex en cours d'identification

Alors de quel rumex s'agit-il ? đŸ€”

La chance s'est invitée dans le jeu: il reste plusieurs hampes florales de l'année dernière encore debout ! đŸ˜„ Et on ne peut que rester admiratif de la hauteur atteinte : 2 mètres! đŸ˜ź

Restes de hampes florales de l'année dernière (rumex 6)

Restes de hampes florales de l'année dernière (rumex 6)

Et sur les hampes florales, il reste des fruits, et c'est exactement ce dont on a besoin pour l'identification 😁

Fruits de l'année dernière du rumex inconnu
Fruits de l'année dernière du rumex inconnu
Fruits de l'année dernière du rumex inconnu
Fruits de l'année dernière du rumex inconnu

Fruits de l'année dernière du rumex inconnu

Les caractéristiques de la hampe florale et des fruits permettent d'identifier notre rumex inconnu comme la Patience à crêtes (Rumex cristatus) selon la Flora Gallica :

  • limbe des feuilles de base à rapport longueur/largeur dépassant 2.5,
  • sépales de 5,5 mm de long à maturité, pouvant souvent atteindre les 7 mm voire les dépasser,
  • feuilles à marges sub-planes,
  • hauteur jusqu'à 2 mètres.

C'est une espèce introduite qui est très rare en Ile-de-France mais qui tend à s'étendre. Elle fait partie des grands rumex avec ses 2 mètres de hauts. 

Et le rumex 4 ? 

Rumex 4

Rumex 4

Limbes plutôt plats et épais avec des bords peu ondulés et un rapport moyen longueur/largeur de 2.87 ? Je dirais Patience à crêtes (Rumex cristatus) comme le rumex 6. 

Au printemps, on a la primeur d'observer les feuilles basales des rumex. Ce sont des éléments importants de détermination des espèces. Plus tard dans la saison, au moment de l'apparition des fleurs, les feuilles basales ne sont pas forcément présentes ou alors en moins bon état. Le botaniste se base alors sur les fleurs pour l'identification. Si vous trouvez des pieds de rumex près de chez vous, prenez plusieurs rendez-vous avec eux :

  • au printemps pour observer les feuilles basales et faire une première tentative d'identification,
  • à l'été pour observer les fleurs et confirmer l'identification.

Alors à vos agendas pour noter vos rendez-vous nature ! 😄 

Autres caractéristiques de Rumex cristatus

Dimension 80 cm à 2 m de hauteur
Floraison juin à juillet
Lieu Terrains vagues, berges des rivières
Biologie vivace
Fréquence très rare
Autres espèces
  • R. obtusifolius (extrêmement commun)
  • R. crispus (extrêmement commun)
  • R. sanguineus (extrêmement commun)
  • R. acetosa (très commun)
  • R. conglomeratus (très commun)
  • R. acetosella (commun)
  • R. hydrolapathum (assez rare)
  • R. pulcher (rare)
  • R. maritimus (rare)
  • R. thyrsiflorus (rare)
  • R. patienta (très rare)
  • R. palustris (très rare)
  • R. scutatus (extrêmement rare)
Partager cet article
Repost0
Pour ĂȘtre informĂ© des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
X
Bonjour,<br /> Je suis tombé par hasard sur ce blog en cherchant des infos sur l'oenanthe safranée à l'origine... et franchement j'adore !! J'ai lu que deux trois articles et c'est trop bien !<br /> Un grand Merci pour ce partage de richesses !
RĂ©pondre
V
Bonsoir Xavier,<br /> Bienvenu sur Notes de Terrain 😉<br /> Merci pour cette bonne apprĂ©ciation.<br /> A bientĂŽt
A
beau retour!!je me permet de signaler que les rumex ont une forte propension a s hybrider; donc seuls les fruits permettent une identification précise.En particulier obtusifolius et crispus, photo 2?
RĂ©pondre
V
Bonsoir<br /> Ah, les hybridations ! pour mettre en peu de piment en botanique ! 😅
E
Superbe article, extrĂȘmement bien dĂ©taillĂ©, ludique et bien expliquĂ©...comme toujours !!<br /> merci pour votre travail prĂ©cieux ! <br /> Quelle belle surprise que cette rencontre du rumex rare !<br /> Adepte des plantes sauvages comestibles, je vais aller explorer...<br /> Cette famille Ă©tant Ă  consommer avec modĂ©ration en raison de sa prĂ©sence en acide oxalique<br /> Merci encore
RĂ©pondre
V
Merci Ă  vous pour votre message 🙂<br /> Quelles espĂšces consommez-vous ?(avec modĂ©ration)
J
Superbe cette article<br /> Je vais m'interesser un peu mieux Ă  ce genre
RĂ©pondre
V
Merci 😊
J
Super présentation, merci pour ces images accompagnées de descriptions claires. Beau travail !
RĂ©pondre
V
Merci Jean-Marc ! 😊
F
Excellent article ! On reste dans le suspense pour Rumex 2 par contre ^^<br /> Personnellement en voyant les feuilles j'ai pensé à Rumex pulcher, mais sans grande certitude...
RĂ©pondre
V
Bonjour Fabien<br /> Pour le rumex 2, oui, on reste dans le flou.😅 J'aurai bien aimĂ© rencontrer le pulcher avec ses feuilles en forme de violon mais ce n'Ă©tait pas lui...
G
Merci pour cette belle enquĂȘte policiĂšre et botanique ; la suite, ce printemps ? <br /> VĂ©ro
RĂ©pondre
V
Bonjour VĂ©ro,<br /> C'est cela, rendez-vous au printemps ! En espĂ©rant que les rumex n'aient pas dĂ©mĂ©nagĂ© ! 😅
S
Bravo pour cet article !<br /> les plantes communes méritent elles aussi qu'on s'y attarde !
RĂ©pondre
V
Merci Sophie 🙂<br /> Et oui ! Toutes les plantes ont le droit à notre attention botanique ! Et, ce faisant, on a droit à des surprises comme ce rumex rare qui habite à deux pas 😊
G
Bonjour !<br /> Article trÚs bien réalisé. Excellentes explication et photos trÚs précises. Bravo !<br /> Je vais tester cela cette semaine !
RĂ©pondre
V
Bonjour GĂ©rard<br /> Merci pour vos apprĂ©ciations 🙂<br /> Bonne recherche cette semaine ! 😉
J
Encore un travail Ă©patant 😊
RĂ©pondre
V
â˜ș
J
Merci pour vos explications, trÚs bien illustrées avec les photos. Pas toujours facile de s'y retrouver dans les Rumex.
RĂ©pondre
V
Bonjour<br /> Merci pour votre message 🙂<br /> Les rumex ne sont pas les plantes les plus faciles effectivement, mais elles sont partout !