Botanique par l'image - Reconnaître les plantes d'île de France, c'est facile avec des photos détaillées et légendées :)

notesdeterrain.over-blog.com

Véronique mouron-d'eau

Enfin !! La Véronique mouron-d'eau fait son entrée dans Notes de Terrain. 😄 C'est toujours un plaisir d'accueillir une Véronique. J'adore la frimousse de ces fleurs. 😍

Véronique mouron-d'eau

Avec l'arrivée de la Véronique mouron-d'eau (Veronica anagallis-aquatica), c'est l'occasion de dresser le tableau de comparaison des Véroniques du groupe B2 selon le tableau de détermination de l'article sur la Véronique de perse.

Pour rappel, le groupe B2 comprend les Véroniques dont :

  • leurs fleurs sont réunies en grappe ou en épi,
  • les feuilles sont allongées et non profondément dentées.

Ce groupe B2 compte 3 Véroniques :

  V. anagallis-aquatica V. scutellata V. spicata
Forme tige presque quadrangulaire arrondie arrondie
Pilosité tige généralement glabre généralement glabre velue
Forme feuilles lancéolée linéaire lancéolé ovale, oblongue
Bord feuilles à bord denté à bord lisse à bord lisse à denté
Pilosité feuilles glabres glabres plus ou moins velues
Couleur fleurs lilas, rose lilas, rose, blanc bleu, violet
Longueur style 1 à 3 mm 1 à 3 mm > 6 mm
Forme fruits aussi long que large plus large que long aussi long que large
Pilosité fruits glabres ou glanduleux glabres velus
Habitat zone humide zone humide terrain sec

 

La Véronique mouron-d'eau est amphibie : elle peut pousser littéralement les pieds dans l'eau.

Pieds de Véronique mouron-d'eau poussant dans l'eau d'un ruisseau

Pieds de Véronique mouron-d'eau poussant dans l'eau d'un ruisseau

Sa tige est épaisse et glabre. Elle semble arrondie à premier coup d'œil. Mais quand on passe ses doigts autour de la tige, on sent comme la présence de 4 angles. 

Tige de la Véronique mouron-d'eau, épaisse et glabre

Tige de la Véronique mouron-d'eau, épaisse et glabre

Les feuilles de la Véronique mouron-d'eau sont opposées. Selon leur position, elles sont pétiolées ou non :

  • feuilles du bas de la tige : pétiolées,
  • feuilles du milieu et du haut de la tige : sessiles (sans pétiole), légèrement embrassantes (*).

(*) embrassantes : feuilles qui semblent entourer intimement la tige

Feuilles du milieu de tige opposées, sessiles, presque embrassantes
Feuilles du milieu de tige opposées, sessiles, presque embrassantes
Feuilles du milieu de tige opposées, sessiles, presque embrassantes

Feuilles du milieu de tige opposées, sessiles, presque embrassantes

Les fleurs sont regroupées en une grappe qui pousse à l'aisselle d'une feuille, appelée axillante.

Inflorescence en grappe de la Véronique mouron-d'eau
Inflorescence en grappe de la Véronique mouron-d'eau

Inflorescence en grappe de la Véronique mouron-d'eau

Les fleurs sont bâties selon le plan typique des fleurs de Véroniques :

  • 4 sépales,
  • 4 pétales dont un petit,
  • 2 étamines,
  • 1 style à stigmate arrondi.
     
Fleurs de la Véronique mouron-d'eau
Fleurs de la Véronique mouron-d'eau
Fleurs de la Véronique mouron-d'eau

Fleurs de la Véronique mouron-d'eau

Les fruits sont des capsules arrondies aussi larges que longs. Ils sont portés par des pédicelles ascendants à maturité. Selon les pieds, les fruits peuvent être glabres ou couverts de poils glanduleux.

Fruits de la Véronique mouron-d'eau
Fruits de la Véronique mouron-d'eau

Fruits de la Véronique mouron-d'eau

La Véronique mouron-d'eau peut être assez variable : le calice peut être glanduleux, comme ici, ou non.

Véronique mouron-d'eau à fleurs à calice glanduleux

Véronique mouron-d'eau à fleurs à calice glanduleux

Autres caractéristiques de Veronica anagallis-aquatica

Dimension 10 à 60 cm de hauteur
Floraison de mai à septembre
Lieu zones humides
Biologie vivace
Fréquence assez commun
Autres espèces (*)

V. persica (très commun)

V. chamaedrys (très commun)

V. hederifolia (très commun)

V. arvensis (très commun)

V. serpyllifolia (très commun)

V. officinalis (commun)

V. beccabunga (commun)

V. montana (assez commun)

V. polita (assez commun)

V. scutellata (rare)

V. austriaca (rare)

V. verna (très rare)

V. triphyllos (très rare)

V. spicata (très rare)

V. acinifolia (très rare)

V. agrestis (très rare)

V. praecox (très rare)

(*) La fréquence des espèces a été mise à jour selon le site florif.fr pour la région Ile-de-France et la flore d'Île-de-France de Jauzein.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article