Botanique par l'image - Reconnaître les plantes d'île de France, c'est facile avec des photos détaillées et légendées :)

notesdeterrain.over-blog.com

Potentille rampante

Notes de terrain accueille une nouvelle parmi les potentilles à pétales jaunes : la potentille rampante (Potentilla reptans).

Potentille rampante

Les fleurs ont l'air tout intimidé, camouflées dans les feuilles...

Camoufflage dans les feuilles

Camoufflage dans les feuilles

Pourquoi ont-elles ce comportement ?

Pour le savoir, une dissection s'impose !! Pas d'inquiétude ! ça n'ira pas très loin wink. Il s'agit juste de farfouiller cette masse impressionnante de feuilles pour comprendre la structure de cette potentille.

En écartant les feuilles, on voit déjà que le limbe palmé à 5 folioles est porté par un long pétiole.

Feuilles longuement pédonculée de la potentille rampante

Feuilles longuement pédonculée de la potentille rampante

En s'enfonçant encore plus profondément dans les feuilles, on finit par trouver la tige de la potentille rampante qui est… rampante ! Quelle surprise ! laugh

La tige de la potentille rampante est ... rampante ;)

La tige de la potentille rampante est ... rampante ;)

Ce n'est pas suffisant : la structure de la plante reste encore floue... J'ai utilisé la technique de la feuille blanche qui permet de mettre plus facilement en évidence la construction de la plante, et sans avoir à l'arracher!

On voit distinctivement que :

  • la tige est rampante,
  • la tige possède des nœuds à intervalles réguliers,
  • les feuilles et les fleurs partent des nœuds en petit nombre,
  • des racines peuvent naître des nœuds (pour ancrer la tige au sol).
Structure de la potentille rampante
Structure de la potentille rampante

Structure de la potentille rampante

Comme la longueur des pédoncules des fleurs est à peu près identique ou légèrement inférieure à celle des pétioles foliaires, on comprend mieux pourquoi les fleurs semblent cachées au milieu des feuilles.

Maintenant que les choses sont clarifiées, voyons les caractéristiques de la potentille rampante par rapport aux autres potentilles (voir le tableau de comparaison des potentilles à fleurs jaunes) :

  • les tiges sont rampantes (démonstration faite),
  • les feuilles ont de loooongs pétioles (vu plus haut),
  • les fleurs sont solitaires (vu plus haut),
  • le dessous est de couleur verte,
Feuille de la potentille rampante : verte dessus et verte dessous

Feuille de la potentille rampante : verte dessus et verte dessous

  • les pétales des fleurs sont échancrés et l'échancrure est aigüe, 
  • on voit les sépales entre les pétales.
Fleur de la potentille rampante à pétales échancrés

Fleur de la potentille rampante à pétales échancrés

Comme chez toutes les potentilles, le calice à 5 sépales est doublé par un calicule (ici à 5 éléments aussi grands voire plus grands que les sépales). On reconnaît les sépales à leurs poils.

Calice et calicule de la fleur de la potentille rampante
Calice et calicule de la fleur de la potentille rampante

Calice et calicule de la fleur de la potentille rampante

La fleur de la potentille rampante possède des étamines nombreuses et des carpelles encore plus nombreux.

Nombreuses étamines et très nombreux carpelles de la potentille rampante

Nombreuses étamines et très nombreux carpelles de la potentille rampante

Une dernière caractéristique que l'on peut remarquer : l'extrémité des folioles est comme dépourvue de dents, ce qui leur donne un aspect tronqué.

Caractéristique particulière de la feuille de la potentille rampante

Caractéristique particulière de la feuille de la potentille rampante

Autres caractéristiques de Potentilla reptans

Dimension 20 cm à 1 m de longueur
Floraison de juin à octobre
Lieu fossés, chemins et champs humides
Biologie vivace
Fréquence très commun
Autres espèces de Potentilles à pétales jaunes

Argentina anserina (très commun)

Potentilla verna (très commun)

Potentilla argentea (commun)

Potentilla erecta (commun)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
très envahissante chez moi !
Répondre
V
Vu son mode de croissance (tige rampante à enracinement potentiel à chaque noeud), rien d'étonnant !