Botanique par l'image - Reconnaître les plantes d'île de France, c'est facile avec des photos détaillées et légendées :)

notesdeterrain.over-blog.com

Patience à feuilles obtuses

En ce début d'octobre, les fleurs commencent à se faire rares. C'est plutôt la période pour observer les nombreux fruits d'automne que nous offre la nature, mais cette année, l'été a tellement été long, chaud et sec que les fruits sont bien maigrichons…  :'(

J'ai rencontré une plante maline : la patience à feuilles obtuses (Rumex obtusifolius). Elle se comporte très bien en condition de sécheresse! Des chercheurs ont montré qu'elle sait maintenir le même niveau de production de chlorophylle et de pollen, et que ses racines sont capables d'aller chercher l'eau loin en profondeur, là où les autres plantes n'y ont pas accès (source). Résultat : des patiences en pleine forme cette année! Elles pourraient bien faire partie des plantes en forte expansion si les températures continuent à grimper sur notre planète...

Patience à feuilles obtuses

On trouve une petite dizaine de patiences (Rumex) en Ile-de-France. L'observation de la forme des feuilles et des sépales (persistants) entourant le fruit est d'un grand secours pour identifier les patiences :

R. pour Rumex; P. pour patience Feuilles de la base Sépales persistants Autres observations
Oseille* (R. acetosa) longues, à 2 lobes à la base, en fer de flèche entiers, arrondis, plus ou moins rouges pièces du périanthe rabattues sur le pétiole à maturité
Petite-Oseille (R. acetosella) longues, à lobe partant à angle droit sur chaque côté du limbe entiers, à peine plus grands que les fruits pièces du périanthe appliquées sur les sépales
P. à écussons (R.scutatus) larges, à 2 lobes à la base embrassant la tige entiers, sans dents rare, sur murailles et rochers
Patience d'eau (R. hydrolapathum) très grandes, 30 à 80 cm de long, limbe rétréci aux 2 extrémités, limbe décurrent*** entiers, sans dents, au moins 2 épaississements** proximité des cours d'eau et étangs
P. élégante (R. pulcher) en forme de violon, en rosette dents présentes  
P. maritime (R. maritimus) beaucoup plus longues que larges longues dents fines (plus longues que les sépales), (donne une impression d'hérisson) feuilles bien développées jusqu'au sommet des rameaux fleuris (donne un petit air de queue-de-renard)
P. des marais (R. palustris)   dents plus courtes que les sépales rare, feuilles développées jusqu'au sommet des rameaux fleuris
P. crépue (R. crispus) à bord crépu, limbe ondulé, non plan entiers, sans dents, 1 à 3 épaississements** sans feuilles au sommet des rameaux fleuris
P. à feuilles obtuses (R. obtusifolius) en cœur à la base, bord parfois ondulé plus longs que larges, grandes dents à la base des sépales, au moins 1 épaississement** sans feuilles au sommet des rameaux fleuris, plante parfois rouge ou grillée, chemins, prairies
Sang de dragon (R. sanguineus)   entiers, sans dents, 1 seul épaississement**  plante souvent rouge, lieux ombragés et humides, sans feuilles au sommet des rameaux fleuris
P. agglomérée (R. conglomeratus)   entiers, sans dents, 3 épaississements** feuilles présentes presque jusqu'au sommet des rameaux fleuris

 

* oseille : pour ceux qui se posent la question, il s'agit bien de l'oseille que l'on cultive.

** épaississement : petite perle blanche ou rose portée au centre du sépale.

*** décurrent : le limbe se prolonge sur le pétiole.

La patience à feuilles obtuses est grande. Elle peut atteindre facilement 1 mètre.

La patience à feuiles obtuses peut atteindre de grande taille
La patience à feuiles obtuses peut atteindre de grande taille

La patience à feuiles obtuses peut atteindre de grande taille

A la fin de l'été, la patience à feuilles obtuses peut paraître complètement grillée. D'aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours observé des patiences roussies dans les champs de la campagne bretonne. Je n'ai pas trouvé d'informations à ce sujet : est-ce une caractéristique des rumex ? ou est-ce l'effet d'un produit chimique ? sachant que les rumex dans les pâtures sont une véritable plaie pour les cultivateurs...

Les feuilles sont en cœur à la base. Elles sont portées par une tige. On n'observe pas de rosette. Bien que son nom soit à feuilles obtuses, l'extrémité des feuilles peut paraître pointue… Cela vient de la comparaison avec les feuilles des autres patiences qui, elles, sont nettement rétérécies au sommet.

Feuilles de la patience à feuilles obtuses
Feuilles de la patience à feuilles obtuses
Feuilles de la patience à feuilles obtuses

Feuilles de la patience à feuilles obtuses

Les jeunes feuilles de la patience à feuilles obtuses sont enroulées et prisonnières de l'ochréa - membrane entourant la base des pétioles des feuilles. Comme les renouées, les patiences possèdent des ochréas, une des caractrisituqes de la famille des Polygonacées à laquelle appartiennent renouées et patiences. Pour voir une joile ochréa, rendez-vous sur l'article sur la renouée poivre d'eau !

Ochréa de la patience à feuilles obtuses

Ochréa de la patience à feuilles obtuses

Les fruits sont enfermés dans trois sépales persistants très jolis : ils sont décorés d'un épaississement rose ou blanc porté par la partie supérieure du sépale. Les épaississements ressemblent à de petites perles qui donnent au sépale un air de bijou. Les sépales sont également bordés de grandes dents dans leur partie supérieure, un des caractères d'identification de la patience à feuilles obtuses.

Fruits de la patience à feuilles obtuses enfermés dans les sépales persistants décorés d'un épaississement rosé
Fruits de la patience à feuilles obtuses enfermés dans les sépales persistants décorés d'un épaississement rosé

Fruits de la patience à feuilles obtuses enfermés dans les sépales persistants décorés d'un épaississement rosé

Les fruits ont 3 faces comprimées. C'est une caractéristique de la famille des polygonacées. Pour ceux qui ont eu l'occasion d'observer la graine de sarrasin, on remarquera qu'elle a également cette forme trigone (3 faces).

Fruits à 3 faces de la patience à feuilles obtuses
Fruits à 3 faces de la patience à feuilles obtuses

Fruits à 3 faces de la patience à feuilles obtuses

Jeune plante de patience à feuilles obtuses en développement

Jeune plante de patience à feuilles obtuses en développement

Autres caractéristiques de Rumex obtusifolius

Dimension50 cm à 1 m de hauteur
Floraisonde juin à septembre
Lieuchemins, prairies, espaces dégagés
Biologievivace
Fréquencecommun
Autres espèces
  • R. crispus (très commun)
  • R. conglomeratus (très commun)
  • R. acetosella (très commun)
  • R. hydrolapathum (commun)
  • R. acetosa (commun)
  • R. sanguineus (commun)
  • R. pulcher (assez commun)
  • R. maritimus (assez commun)
  • R. palustris (rare)
  • R. scutatus (très rare)
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article