Botanique par l'image - Reconnaître les plantes d'île de France, c'est facile avec des photos détaillées et légendées :)

notesdeterrain.over-blog.com

Primevère commune

La primevère commune (Primula vulgaris) est aussi appelée "primevère sans tige" : les fleurs solitaires sont portées par un pédoncule partant de la base des feuilles contrairement à ses 2 cousines - la primevère officinale et la primevère élevée - dont les fleurs sont groupées en haut d'une hampe florale. Une visite de l'article sur la primevère officinale s'impose pour revoir le tableau comparatif et les caractérisitques en image !

Primevère commune

Revue des caractéristiques de la primevère commune en image !

  • Les fleurs de la primevère sont solitaires et portées par un pédoncule partant de la base des feuilles en rosette.
Fleurs de la primevère parfois cachées au milieu des feuilles
Fleurs de la primevère parfois cachées au milieu des feuilles

Fleurs de la primevère parfois cachées au milieu des feuilles

  • Le limbe gaufré des feuilles ne se rétrécit pas brusquement comme chez les feuilles des primevères élevée et officinale, mais se rétrécit graduellement :
Feuille gaufrée de la primevère commune

Feuille gaufrée de la primevère commune

  • la corolle des fleurs est soudée et porte 5 lobes jaune pâie échancrés avec, à leur base, une tache orangée,
  • les sépales sont également soudés mais le calice n'est pas renflé contrairement aux primevères elévée et officinale.
Corolle et calice de la fleur de la primevère commune
Corolle et calice de la fleur de la primevère commune

Corolle et calice de la fleur de la primevère commune

La traditionnelle question : cette plante est-elle sauvage ? ou est-elle une espèce horticole échappée de jardin ?

Pour une fois, il y a une réponse simple ! L'observation de la couleur de la fleur nous permet de trancher :

  • les primevères à corolle jaune marquée d'une tache orangée à la base de chaque lobe sont bien sauvages,
  • les primevères à corolle d'une autre couleur (bleue, rouge, blanche, violette, ...) sont des espèces horticoles.

La primevère commune est très fréquente en Bretagne, un peu moins dans la partie nord de la France.

Autres caractéristiques de Primula communis

Dimension10 à 15 cm de hauteur
Floraisonde mars à mai
Lieuboisements de feuillus frais
Biologievivace
Fréquenceassez commun
Autres espèces

P. elatior (assez commun)

P. officinalis (très commune)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Bonjour,
Je viens de découvrir votre bloc note. J'adore .
J'habite dans les Pyrénées et sur les talus il y a des primevères communes blanches, exactement comme celle que vous présentez, mais aussi dans toute une série de tons pastels .Pensez vouus que ce soient des échappées des jardins ?
Répondre
V
Bonjour,
je suis ravie que mon blog vous apporte un peu de bonheur ! ;)
Merci d'avoir laissé ce sympathique message !
SI le talus se trouve à proximité d'un village, il y a de fortes chances que des primevères sauvages et des primevères cultivées aient fait des petits ensemble ;))
Si le talus semble perdu en pleine nature, y a t il des traces d'un ancien jardin privé ???