notesdeterrain.over-blog.com

Botanique par l'image - Reconnaître les plantes d'île de France, c'est facile avec des photos détaillées et légendées :)

notesdeterrain.over-blog.com

Erythrée Petite Centaurée

 

Erythrée Petite Centaurée

La Petite Centaurée restera toujours associée au Pélican. A chaque fois que je vois un bouquet de ces jolies petites fleurs roses, c'est là-bas que mon esprit s'évade... La Petite Centaurée du Pélican avait choisi un pré, non loin de la maison, un pré habité par un cheval avec qui elle s'entendait très bien!

J'ai vite identifié que cette petite plante faisait partie de la famille des gentianacées. A cette époque, elle s'appelait érythrée (Erythraea centaurium). Je trouve que ce nom élégant lui allait très bien. Mais par le jeu de la révision de la classification des plantes, elle se retrouve aujourd'hui baptisée Petite-Centaurée (Centaurium erythraea). C'est une inversion entre nom et prénom, me direz vous... ça ne change pas grand chose... mais je préfère l'appelée par son prénom, ça fait plus amical, comme si on se connaissait depuis longtemps (et c'est le cas)! Elle restera donc érythrée pour moi ;-)

Les étamines des fleurs de l'érythrée m'ont toujours fascinée : de petits tire-bouchons finement et délicatement ciselés... Aucune flore n'en parle - même dans ma dernière acquisition "Flora Gallica"! Ce n'est peut-être pas une caractéristique botaniste mais c'est tellement beau! Un coup de loupe X10 vaut le détour!  Je n'ai pas souvenir d'une autre plante qui ait des étamines aussi artistiques...

Etamines en "tire-bouchon" de l'érythrée petite-centaurée à la fin du mois de juillet
Etamines en "tire-bouchon" de l'érythrée petite-centaurée à la fin du mois de juillet

Etamines en "tire-bouchon" de l'érythrée petite-centaurée à la fin du mois de juillet

Comment reconnaître l'érythrée ?

  • tige ramifiée à partir de l'inflorescence,
  • feuilles opposées,
  • fleurs sessiles (non pédonculées) ou courtement pédonculées,
  • fleurs en tube long à sépales verts appliqués,
  • corolle en tube terminé par 5 lobes réguliers d'un rose uniforme,
  • 5 étamines en tire-bouchon,
  • 1 style long terminé par 2 stigmates en massue.
Erythrée petite-centaurée fleurie à la fin du mois de juillet
Erythrée petite-centaurée fleurie à la fin du mois de juillet
Erythrée petite-centaurée fleurie à la fin du mois de juillet
Erythrée petite-centaurée fleurie à la fin du mois de juillet
Erythrée petite-centaurée fleurie à la fin du mois de juillet

Erythrée petite-centaurée fleurie à la fin du mois de juillet

L'érythrée petite-centaurée (Centaurium erythreae) a une cousine très proche (Centaurium pulchellum).
 Voici les distinctions :

 C. erythraeaC. pulchellum
fleurssessiles et pédonculéestoutes pédonculées
tigerameuse à partir de l'inflorescencerameuse dès la base
feuilles basalesen rosette à plusieurs couches de feuilles (souvent desséchée à la floraisaon)non en rosette ou une seule couche de feuilles

Autres caractéristiques de Centaurium erythraea

Dimension20 à 80 cm de hauteur
Floraisonjuin à septembre
Lieubois, prairies
Biologieannuelle ou bisannuelle
Fréquencetrès commun
Autres espèces

C. pulchellum (assez commun)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Damblant 21/05/2017 09:03

merci pour ces précisions, j'ai vu en Algarve des plants 2 fois plus gros qu'en Bretagne, savez-vous si c'est la même espèce?
cdt
M.D

vanette 23/05/2017 07:44

Bonjour
Vous avez une photo?